Accident ferroviaire à Saint-Georges-sur-Meuse: "Il est trop tôt pour tirer des conclusions"

06/06/16 à 16:27 - Mise à jour à 16:27

Source: Belga

(Belga) Le ministre de la Mobilité, François Bellot, a prévenu qu'il était encore trop tôt pour tirer la moindre conclusion, après l'accident ferroviaire qui est survenu dimanche soir à Saint-Georges-sur-Meuse en province de Liège. "Les rumeurs quant aux éventuels manquements de la SNCB et d'Infrabel ne sont que des spéculations", a-t-il par ailleurs déclaré à l'issue de la visite du roi Philippe sur les lieux de la collision.

Accident ferroviaire à Saint-Georges-sur-Meuse: "Il est trop tôt pour tirer des conclusions"

Accident ferroviaire à Saint-Georges-sur-Meuse: "Il est trop tôt pour tirer des conclusions" © BELGA

"Tous les moyens financiers qui avaient été alloués en 2011-2012 à la mise en place des systèmes de sécurité TBL1+ et ETCS (European Train Control System) ont bien été consacrés (ou le seront), a insisté François Bellot. Le ministre de la Mobilité a également souligné qu'il faudra attendre les conclusions de l'enquête pour estimer si de nouvelles démarches dans ce domaine doivent être engagées. Le ministre libéral a indiqué que quatre acteurs sont en charge de l'enquête, à savoir le procureur du roi, l'organe d'enquête du SPF Mobilité, la SNCB et Infrabel. Différentes hypothèses sont plausibles pour expliquer l'accident. L'impact de la foudre qui a frappé les installations électriques quelques heures avant la collision a notamment été mentionné. Le gestionnaire de l'infrastructure ferroviaire Infrabel a fait savoir que la boîte noire du train de passagers pourra être utilisée afin de déterminer les circonstances de l'accident. Il n'a par contre pas été précisé si celle-ci avait déjà été retrouvée. (Belga)

Nos partenaires