Accident ferroviaire à Hermalle-sous-Huy - La collision fait une quarantaine de blessés et trois morts (bourgmestre)

06/06/16 à 02:20 - Mise à jour à 02:20

Source: Belga

(Belga) La collision entre un train de voyageurs et un train de marchandises dimanche soir à Hermalle-sous-Huy a tué trois personnes et blessé une quarantaine d'autres, a confirmé à Belga le bourgmestre de la commune de Saint-Georges-Sur-Meuse, Françis Dejon, sur base d'un premier bilan.

Accident ferroviaire à Hermalle-sous-Huy - La collision fait une quarantaine de blessés et trois morts (bourgmestre)

Accident ferroviaire à Hermalle-sous-Huy - La collision fait une quarantaine de blessés et trois morts (bourgmestre) © BELGA

L'impact de la collision a été "très violent", selon le bourgmestre, qui évoque un premier bilan d'une quarantaine de blessés et de trois décès. "Ce sont des chiffres qui sont susceptibles d'évoluer", a-t-il précisé à Belga vers 01h30 lundi matin. Les pompiers de Huy sont sur place et bénéficient des renforts de ceux de la zone de Liège au minimum. Ces services d'urgence procèdent à la désincarcération des victimes dans les véhicules qui sont couchés sur le flanc. Un centre de crise est en cours d'organisation dans la commune d'Amay avoisinante. L'accident ferroviaire est survenu tard dans la soirée de dimanche à Hermalle-sous-Huy, à la limite des communes de Saint-Georges-Sur-Meuse et Engis, en province de Liège. Un train de voyageurs qui circulait sur la même voie qu'un train de marchandises a percuté ce dernier à une allure d'environ 90km/h, a indiqué le bourgmestre Dejon. Une quarantaine de passagers étaient à bord, confirme pour sa part le porte-parole d'Infrabel, Frédéric Sacré. Il explique que le train de voyageurs était composé de six véhicules et que les deux premiers ont été le plus sévèrement touchés par l'impact de la collision. Le premier véhicule est couché sur le flanc et le second est penché à environ 20 degrés, détaille-t-il. Le travail d'évacuation des blessés est accompli, précise encore le porte-parole et les pompiers sont occupés à désincarcérer les victimes encore présentes dans les rames. Un travail d'enquête va être entamé pour déterminer les causes de l'accident, annonce M. Sacré qui ne se prononce encore sur aucune hypothèse. Il précise néanmoins qu'un incident lié à la foudre a eu lieu sur la ligne dans la journée. (Belga)

Nos partenaires