Accident de train : le ministre de la Mobilité fait preuve de cynisme en évoquant la sécurité

29/11/17 à 09:37 - Mise à jour à 09:36

Source: Belga

Le secrétaire général de la FGTB Robert Vertenueil a qualifié d' "assez cynique" l'affirmation du ministre de la Mobilité François Bellot (MR) selon laquelle il y a un problème de sécurité sur lequel il faudra travailler à la SNCB, à la suite de l'accident de train de Morlanwelz, alors que celle-ci se voit imposer une diminution de ses moyens budgétaires et une réduction de ses effectifs.

Accident de train : le ministre de la Mobilité fait preuve de cynisme en évoquant la sécurité

Robert Vertenueil en septembre 2016 © Belga Image

"Ce n'est pas en diminuant de trois milliards le budget et en remplaçant 10.000 départs par seulement 6.000 personnes que l'on va résoudre le problème... Il y a eu trois accidents avec des blessés en dix jours. Le dernier est dramatique puisqu'il y a des morts... Lorsque vous diminuez le nombre de personnes, vous ne pouvez pas avoir même niveau de sécurité. Il est probable que si on avait eu plus de personnes pour entourer les travaux en cours depuis le premier accident de la journée, avec des gens qui pouvaient assurer la sécurité, l'accident aurait probablement pu être évité", a-t-il commenté mercredi matin, interrogé par la Première (RTBF).

Nos partenaires