Accident de train de voyageurs : une enquête en cours pour déterminer la cause

03/11/14 à 17:27 - Mise à jour à 17:54

Source: Belga

L'enquête relative à la cause de la collision survenue lundi midi entre un train de voyageurs et un train de chantier est en cours, indiquent conjointement Infrabel et la SNCB.

Accident de train de voyageurs : une enquête en cours pour déterminer la cause

© Belga

Les deux entreprises espèrent pouvoir relancer rapidement le trafic sur la ligne Bruxelles-Charleroi, sur laquelle s'est produit l'accident, mais les opérations sur place devraient encore prendre plusieurs heures. Une quinzaine de blessés légers sont à déplorer, selon l'opérateur ferroviaire et le gestionnaire de réseau. Damien Thiéry, le bourgmestre de Linkebeek, faisait quant à lui état de 16 blessés légers.

L'accident s'est produit lundi vers 13h40 à la limite des territoires des communes de Uccle et de Linkebeek. "Le train L entre Braine-l'Alleud et Alost venait de quitter la gare de Linkebeek et roulait à une faible vitesse, lorsqu'un train de chantier d'Infrabel l'a percuté par derrière. Il transportait 41 passagers, dont une quinzaine ont été légèrement blessés et transportés à l'hôpital. Les autres voyageurs ont été évacués par bus. Heureusement, l'accident a eu lieu dans un lieu facilement accessible, ce qui a permis une évacuation rapide", explique Nathalie Pierard, porte-parole de la SNCB.

La circulation entre Braine-l'Alleud et Bruxelles a été interrompue en raison de l'accident. "Les personnes qui doivent se rendre à Braine-l'Alleud depuis Linkebeek peuvent utiliser les bus des TEC. Ceux qui doivent se rendre à Bruxelles peuvent employer les lignes de la Stib", ajoute la porte-parole de la SNCB. "Le trafic ferroviaire entre Braine-l'Alleud et Charleroi se poursuit normalement." "L'enquête doit maintenant déterminer la cause précise de l'incident", déclare Frédéric Sacré, le porte-parole d'Infrabel. "Le conducteur du train va être interrogé et les données enregistrées par le train vont être analysées. Nous espérons pouvoir dégager une des deux voies bloquées rapidement mais nous ne pouvons pas encore préciser quand ce sera le cas." La cause de l'accident pourrait être un problème d'adhérence, apprend-on à bonne source.

Le vent, la pluie et les feuilles mortes tombées sur les voies pourraient avoir joué un rôle dans l'incident. Lundi matin, plusieurs heures avant l'accident, le compte Twitter de la SNCB faisait état de perturbations du trafic à hauteur de Linkebeek et Uccle en raison de mauvaises conditions climatiques.

En savoir plus sur:

Nos partenaires