Accident de train à Schellebelle - Pas d'affaire devant le tribunal en raison du décès du conducteur du train

01/12/16 à 00:03 - Mise à jour à 00:06

Source: Belga

(Belga) Le parquet demandera le 13 décembre devant la chambre du conseil une extinction de l'action publique dans le dossier de l'accident de train survenu le 4 mai 2013 à Schellebelle (Wetteren). Il ressort en effet de l'enquête que le conducteur du train est le seul responsable des faits or celui-ci est décédé le 18 juin 2015. "Cela ne signifie cependant pas que le préjudice que vous subissez ou que vous voulez récupérer est complètement perdu", a assuré le procureur Johan Sabbe lors d'une réunion d'informations pour les victimes jeudi soir à Wetteren.

Ce dernier, qui a souligné qu'il ne pouvait pas donner d'avis juridique, a suggéré qu'il pouvait y avoir des possibilités pour les victimes et leurs familles de poursuivre la procédure via le tribunal civil. Les victimes pourraient éventuellement essayer de s'entretenir avec les proches du conducteur décédé. Le droit civil pourrait aussi être une piste pour s'adresser à l'employeur du chauffeur, mais il appartiendrait alors aux victimes de démontrer un lien de cause à effet. L'enquête est en cours depuis plus de trois ans car la justice n'a reçu un premier rapport technique qu'après un an, et un rapport médical après deux ans. Ensuite, une des parties a demandé un devoir d'enquête supplémentaire. Lors de l'accident de train dont il est question, survenu le 4 mai 2013, sept wagons ont déraillé dans un convoi de 18. Trois des wagons contenaient des produits toxiques. Un homme a perdu la vie en les inhalant et 2.000 personnes ont dû être évacuées. (Belga)

Nos partenaires