Accident de train à Saint-Georges-Sur-Meuse: cinq personnes toujours hospitalisées

06/06/16 à 14:47 - Mise à jour à 14:46

Source: Belga

Sur les dix personnes qui ont été blessées à des degrés divers lors de l'accident ferroviaire survenu dimanche vers 23h00 entre un train de passagers et un train de marchandises à Saint-Georges-sur-Meuse, cinq sont toujours hospitalisées.

Accident de train à Saint-Georges-Sur-Meuse: cinq personnes toujours hospitalisées

© Belga

Deux personnes demeurent hospitalisées au Centre Hospitalier Régional (CHR) de Huy. Les trois autres se trouvent respectivement au CHR Citadelle à Liège, au Centre Hospitalier du Bois de l'Abbaye à Seraing et au Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Liège. Leurs jours ne sont pas en danger.

Les deux personnes admises à l'hôpital de Huy, âgées d'une trentaine d'années, souffrent de douleurs thoraciques et de douleurs à différents membres dues à leur projection dans le wagon. Leurs jours ne sont cependant pas en danger, a annoncé lundi en fin de matinée la direction médicale de l'hôpital. Trois autres blessés, également admis au CHR de Huy, ont quant à eux déjà pu regagner leur domicile, tout comme deux des trois blessés qui ont été transportés au Bois de l'Abbaye à Seraing.

Lire aussi: Accident de train à Saint-Georges-Sur-Meuse: ce que l'on sait

Outre les deux blessés admis à Huy, trois autres personnes demeurent hospitalisées dans différents établissements hospitaliers liégeois. Un homme de 26 ans a été pris en charge par le CHR Citadelle. Il a été grièvement blessé lors du choc. "Il est devenu paraplégique et souffre d'une fracture au niveau du dos, des côtes et se plaint de douleurs abdominales", a indiqué à Belga la porte-parole de l'hôpital. Il devra subir une opération au dos. La victime, toujours hospitalisée au Bois de l'Abbaye, est une demoiselle d'une vingtaine d'années. Elle a été opérée lundi matin mais ses jours ne sont pas en danger. Enfin, le patient hospitalisé au CHU est également hors de danger.

Le bilan de trois morts ne devrait donc pas s'alourdir, selon les différentes sources médicales. Le plan catastrophe provincial avait été déclenché dimanche vers 23h20 lorsque les urgentistes du CHR de Huy ont découvert l'ampleur de la catastrophe. Quatre hôpitaux liégeois et hutois ont alors déclenché à leur tour le plan MASH qui a été levé vers 2h00 du matin. Le bilan total fait état de 3 morts, 10 blessés hospitalisés et 48 personnes prises en charge. "Mais ce bilan aurait pu être bien plus lourd encore", a souligné la direction médicale du CHR Huy.

En savoir plus sur:

Nos partenaires