Accident à Saint-Georges-Sur-Meuse : la boîte noire révèle la chronologie de l'accident

09/06/16 à 06:38 - Mise à jour à 06:37

Source: Belga

La boîte noire a livré de premiers éléments techniques relatifs à la chronologie de l'accident ferroviaire dans la commune de Saint-Georges-Sur-Meuse, rapporte mercredi soir Le Soir.

Accident à Saint-Georges-Sur-Meuse : la boîte noire révèle la chronologie de l'accident

© Belga

La boîte noire de l'automotrice du train de voyageurs, qui a embouti un train de marchandises sur la même voie, révèle que le véhicule roulait encore à 90km/h lors de la collision.

Ce second train a franchi un feu double jaune et le signal montrant qu'il a été vu a bien été déclenché, mais le freinage n'a pas été entamé comme le veut la procédure en prévision du feu rouge qui suit. Le freinage a été enclenché une fois que le train de marchandise "à vue" a été aperçu.

La chronologie ainsi reconstituée dévoile la succession de certains faits mais pas leurs motivations ou les explications qui doivent les accompagner, précise Le Soir. Les enquêtes devront déterminer ces aspects.

La seconde voie touchée par l'accident a été remise en service vers 23h00

La seconde voie de chemin de fer endommagée par la collision entre deux trains dimanche soir a été remise en service mercredi soir vers 23h00 après l'accomplissement de divers travaux et procédures, informe Infrabel, le gestionnaire d'infrastructure. "Nous sommes catégoriques, les trains vont circuler à nouveau sur les deux voies jeudi", a communiqué à Belga le porte-parole Frédéric Sacré, qui confirme un retour à la normale sur la dorsale wallonne.

Une première voie de chemin de fer a été remise en service vers 17h00 mercredi, mais une seconde voie nécessitait des travaux plus conséquents. Ces tâches ont permis de remplacer 15 mètres de voie ainsi que 50 mètres de traverses, des billes de chemin de fer en béton. L'ouvrage a été accompli vers 21h00 dans la soirée de mercredi. Des procédures de remise en service ont ensuite été scrupuleusement suivies. Il s'agissait entre autres de vérifier que la voie était parfaitement à niveau et procéder à la réalimentation en électricité la caténaire.

"Nous avons mené des vérifications pour s'assurer que la sécurité de l'infrastructure est garantie", explique le porte-parole. "L'exploitation de la ligne pourra par conséquent reprendre normalement sur deux voies ce jeudi, dès les premiers trains du matin", confirme-t-il, précisant que le calendrier annoncé a été respecté.

Le dispositif alternatif de navettes de bus entre Huy et Flémalle de la SNCB devrait dès lors être suspendu. Le porte-parole indique par ailleurs qu'il ne devrait plus y avoir de perturbations jeudi liées aux intempéries sur l'entièreté du réseau ferroviaire, car les divers problèmes résultant des inondations ont été résolus.

En savoir plus sur:

Nos partenaires