Absentéisme élevé à Bruxelles, Liège et dans le Hainaut

13/06/12 à 06:53 - Mise à jour à 06:53

Source: Le Vif

L'absentéisme dans l'enseignement obligatoire en Communauté française touche principalement le Hainaut, Bruxelles et Liège, révèlent les chiffres livrés mardi par la ministre Marie-Dominique Simonet à la suite d'une interpellation par le député Jean-Luc Crucke, peut-on lire dans Le Soir.

Absentéisme élevé à Bruxelles, Liège et dans le Hainaut

© Thinkstock

7.465 dossiers ont été ouverts sur l'année scolaire 2010-2011 au fondamental pour absences supérieures à 9 demi-jours. Au secondaire, l'on dénombre 3.451 dossiers ouverts pour absences supérieures à 31 demi-jours.

Les chiffres dont dispose la ministre ne sont néanmoins pas complets. La Communauté française n'est en effet saisie qu'au-delà d'un certain nombre de jours d'absence. Au fondamental, il faut qu'une élève atteigne 9 demi-jours d'absence injustifiée pour que l'école avertisse le Service de contrôle de l'obligation scolaire (Scos). Au secondaire, c'est 31 demi-jours.

En 2010-2011, le Scos a ouvert 6.814 dossiers au fondamental ordinaire, 651 au fondamental spécialisé, soit un total de 7.465. Les zones les plus touchées sont le Hainaut (3.371), Bruxelles (2.029), Liège (1.319) suivies de Namur (410), Luxembourg (203) et le Brabant wallon (133).

Durant la même période, le Scos a ouvert 2.807 dossiers au secondaire ordinaire et 644 au secondaire spécialisé, soit un total de 3.451. Les zones les plus touchées sont le Hainaut (1.142), Bruxelles (1.049), Liège (745) suivies de Namur (230), le Brabant wallon (152) et le Luxembourg (133).

Avec Belga.

En savoir plus sur:

Nos partenaires