Abonnements scolaires : 60.000 jeunes Bruxellois piégés par la Communauté française ?

18/11/11 à 12:51 - Mise à jour à 12:51

Source: Le Vif

La décision du gouvernement de la Communauté française de mettre fin à sa contribution à hauteur de 50% dans la prise en charge des frais de l'abonnement scolaire n'a donné lieu à aucune consultation du gouvernement bruxellois jusqu'à présent, a affirmé vendredi la ministre bruxelloise du Transport, Brigitte Grouwels (CD&V).

Abonnements scolaires : 60.000 jeunes Bruxellois piégés par la Communauté française ?

© BELGA

La ministre était interrogée vendredi au parlement bruxellois par les députés-bourgmestres MR Vincent De Wolf (MR), et Hervé Doyen (cdH) sur les conséquences de cette décision prise de manière unilatérale par le gouvernement de la Communauté.

"La décision du gouvernement de la Communauté française a été prise sans concertation, ni avec la Région bruxelloise, ni avec la STIB", a souligné Mme Grouwels.

La ministre n'a pas nié l'impact que cette mesure aurait pour les usagers bruxellois concernés, "d'après ce que j'ai lu dans la presse, à partir du 1er septembre prochain".

Elle a admis que le gouvernement bruxellois ne serait pas en mesure de combler "toutes les lacunes créées par les Communautés".

Cela a fait dire au libéral Vincent De Wolf que la Fédération Wallonie-Bruxelles, portée sur les fonts baptismaux par les gouvernements olivier bruxellois et de l'ex-Communauté française n'a aucune réalité concrète puisque, dans un dossier qui implique 60.000 jeunes en Région bruxelloise, aucune concertation ni information n'a été donnée à la Région.

"Plus fort encore, c'est par M. Pesztat, chef du groupe Ecolo au parlement bruxellois qui déplorait la mesure, que l'information a percolé en commission. Et aujourd'hui, c'est M. Doyen, cdH qui se joint à moi pour interpeller le gouvernement bruxellois au sujet d'une mesure prise par la ministre Simonet, elle aussi cdH. Et pourtant, on n'est pas le 1er avril", a commenté le député-bourgmestre MR.

Levif.be avec Belga

Nos partenaires