Abdoullah Courkzine reste en détention

22/06/16 à 17:39 - Mise à jour à 17:39

Source: Belga

(Belga) La chambre des mises en accusation de Bruxelles a confirmé, mercredi, le prolongement d'un mois de la détention préventive d'Abdoullah Courkzine, l'un des suspects privés de liberté dans le cadre de l'enquête belge sur les attentats de Paris. Abdoullah Courkzine aurait été en contact avec Hasna Ait Boulahcen, la cousine d'Abdelhamid Abaaoud, durant la période entre les attentats de Paris et l'assaut policier de Saint-Denis.

La chambre des mises en accusation a confirmé la décision, datant du 9 juin dernier, de la chambre du conseil ordonnant de prolonger d'un mois la détention préventive d'Abdoullah Courkzine, selon le parquet fédéral. D'après l'enquête, Abdoullah Courkzine, âgé de 29 ans, avait été en contact avec Hasna Ait Boulahcen, la cousine d'Abdelhamid Abaaoud, durant la période entre les attentats de Paris et l'assaut donné par les forces de l'ordre françaises à Saint-Denis, au cours duquel Abdelhamid Abaaoud et Ait Boulahcen ont été tués. Abdoullah Courkzine avait été arrêté le 22 décembre 2015 lors d'une perquisition à Bruxelles. La chambre des mises en accusation devait aussi examiner, mercredi, les cas des suspects Aberkan Abid et Ali Oulkadi mais les audiences ont été reportées. La demande d'Aberkan Abid sera entendue lundi prochain et celle d'Ali Oulkadi mercredi prochain. Abid Aberkan, âgé de 34 ans, avait été arrêté le 18 mars dernier à Molenbeek-Saint-Jean, en même temps que Salah Abdeslam et Amine Choukri. Il est suspecté de les avoir hébergés. Ali Oulkadi, âgé de 31 ans, avait été arrêté lors des opérations policières des 22 et 23 novembre derniers à Bruxelles et à Liège. Il avait reconnu être allé chercher Salah Abdeslam à la station de métro Bockstael à Laeken, le lendemain des attentats de Paris. (Belga)

Nos partenaires