Abdeslam et ses comparses retenus une demi-heure par les gendarmes le soir des attentats de Paris

23/06/16 à 07:17 - Mise à jour à 07:17

Source: Belga

Salah Abdeslam, seul suspect vivant des attentats terroristes commis à Paris le 13 novembre, a été contrôlé par les gendarmes français durant une demi-heure au lendemain des attaques sur son chemin de retour vers la Belgique, rapporte jeudi Le Soir sur base d'informations de deux députés, belge et français, membres des commissions d'enquête sur les attentats de Bruxelles et de Paris.

Abdeslam et ses comparses retenus une demi-heure par les gendarmes le soir des attentats de Paris

L'escorte policière amenant Salah Abdeslam à la prison de Fleury-Merogis. © AFP/Dominique Faget

Salah Abdeslam, et ses comparses molenbeekois qui le véhiculaient, Mohammed Amri et Hamza Attou, ont été retenus trente minutes par les gendarmes à Cambrai. Ces derniers, dans le doute, ont utilisé toutes les procédures à leur encontre, selon les rapports de minutage des évènements, alors qu'une vérification d'identité dure 5 ou 10 minutes. Les gendarmes français n'ont pas reçu d'indications relatives au fichage de M. Abdeslam pour radicalisme en Belgique. La commission d'enquête française ne retiendra dès lors pas de faute pas à l'encontre des gendarmes dans son rapport final qui sera présenté le 5 juillet.

Nos partenaires