Abattage sans étourdissement - Décision fin juillet dans le dossier opposant des associations musulmanes et Ben Weyts

28/06/16 à 15:46 - Mise à jour à 15:46

Source: Belga

(Belga) Le tribunal de première instance de Bruxelles rendra au plus tard le 29 juillet sa décision au sujet du différend qui oppose plusieurs associations musulmanes et le ministre flamand du Bien-être animal Ben Weyts. Ce dernier avait décidé de ne plus autoriser l'abattage sans étourdissement dans les lieux d'abattage temporaires, ce qui représente pour les organisations une violation de la liberté religieuse.

Abattage sans étourdissement - Décision fin juillet dans le dossier opposant des associations musulmanes et Ben Weyts

Abattage sans étourdissement - Décision fin juillet dans le dossier opposant des associations musulmanes et Ben Weyts © BELGA

"En 2014, 36.000 moutons ont été abattus durant la Fête du sacrifice, mais les abattoirs officiels sont limités à 11.000 abattages par jour. Le ministre n'a pris aucune mesure pour augmenter cette capacité. Interdire l'abattage sans étourdissement dans les abattoirs temporaires signifie que de nombreux musulmans ne pourront pas abattre de mouton pour l'Aïd al-Adha, la fête la plus importante de la communauté", souligne Me Joos Roets, qui défend les organisations musulmanes. Cette interdiction viole la liberté de religion, ajoute l'avocat. "La Cour européenne des droits de l'Homme protège cette liberté, y compris l'abattage rituel. La règlementation européenne prévoit aussi une exception pour les événements culturels, comme la Fête du sacrifice, et la direction générale Santé et sécurité alimentaire de l'UE ne voit pas de problèmes avec les lieux d'abattage temporaires." Les conseils du ministre Weyts, eux, estiment que les organisations musulmanes arrivent trop tard, car l'interdiction a été annoncée en septembre 2014. Selon la législation européenne de 2009, tous les animaux doivent en principe être étourdis et l'abattage sans étourdissement peut uniquement avoir lieu dans des abattoirs reconnus." (Belga)

Nos partenaires