À vélo, passer au rouge est sans danger

03/12/12 à 14:34 - Mise à jour à 14:34

Source: Le Vif

Le projet-test permettant aux cyclistes de passer au rouge à certains carrefours bruxellois n'a pas engendré de problèmes de circulation particuliers. Une enquête effectuée par l'Institut belge pour la sécurité routière (IBSR) a montré que la mesure n'était pas dangereuse.

À vélo, passer au rouge est sans danger

© Belga

Les résultats de cette étude ont été dévoilés lundi par la ministre bruxelloise des Transports Brigitte Grouwels et par le secrétaire d'Etat bruxellois à la Mobilité Bruno De Lille.

Des panneaux routiers B22 et B23 ont été installés entre juin et septembre à hauteur de dix carrefours à Bruxelles. Ces panneaux permettent aux cyclistes de passer au feu rouge. Il est apparu que la mesure était sûre à 100% aux dix carrefours. "Ces panneaux ont été placés à des endroits sûrs, ne comportant aucun danger pour les cyclistes", selon Brigitte Grouwels. "Le cycliste passant au rouge aboutit sur une piste cyclable ou sur la bande des bus." Selon la ministre Grouwels, il y a à Bruxelles 255 carrefours qui pourraient être équipés d'un tel système. Il faut néanmoins encore déterminer si la sécurité peut être là aussi assurée. La région voudrait également encourager les communes à étudier les possibilités qui s'offrent aux cyclistes sur leurs territoires.

Avec ce projet-test, l'IBSR et la région bruxelloise souhaiteraient voir s'il est possible d'intégrer plus facilement et plus vite les cyclistes dans le trafic. "Bruxelles n'est pas un paradis pour cyclistes", indique Bruno De Lille. "Nous devons travailler sérieusement pour améliorer les infrastructures. Nous voulons une région agréable où les enfants peuvent apprendre à rouler à vélo en toute sécurité et où les parents osent encore circuler à vélo."

LeVif.be avec Belga

Nos partenaires