À quoi va bien servir une 4e amnistie fiscale pour les fraudeurs ?

24/10/15 à 10:37 - Mise à jour à 12:01

Le gouvernement lance une nouvelle régularisation fiscale. C'est la quatrième amnistie offerte aux fraudeurs. Reste-t-il beaucoup de capitaux à rapatrier ? N'a-t-on pas épuisé le filon ? Comment persuader les contribuables concernés de s'absoudre ? Décryptage de la DLU-4.

Pressentie, attendue, quasi-annoncée à l'avance, la DLU est de retour pour un quatrième tour de piste, dès 2016. Bien entendu, pour éviter le ridicule, on ne parlera plus officiellement de Déclaration libératoire unique (DLU), mais bien d'opération de régularisation fiscale. Quoi qu'il en soit, la DLU est devenue une véritable institution en Belgique. Depuis près de douze ans, cette opportunité offerte aux fraudeurs de se repentir à moindre frais a été quasi continue.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires