A peine quatre appels sur dix au 112 concernaient bien une urgence en 2015

12/09/16 à 07:03 - Mise à jour à 07:03

Source: Belga

(Belga) En 2015, les centres d'urgence contactés via le numéro 112 ont quasiment traité autant de véritables appels d'urgence que de coups de fil intempestifs, selon les chiffres du SPF Intérieur, cités par La Dernière Heure lundi.

A peine quatre appels sur dix au 112 concernaient bien une urgence en 2015

A peine quatre appels sur dix au 112 concernaient bien une urgence en 2015 © BELGA

Sur les 2.772.340 millions d'appels traités en 2015 par les centres d'urgence du 112, 38% concernaient bien des urgences nécessitant l'envoi des secours et 37% étaient des appels qualifiés "inutiles" par le SPF, soit des blagues, des appels de poche, des problèmes techniques, des menaces et autres appels malveillants. Ophélie Boffa, responsable de communication de la Sécurité civile, rappelle que "le 112 n'est à utiliser qu'en cas d'urgence parce qu'une minute passée sur un appel inutile peut coûter la vie à quelqu'un." Parmi le reste des appels, 9% ne nécessitaient pas l'envoi de secours mais concernaient une raison valable (ex: double appel pour un même incident), 12% ont été redirigés vers les hôpitaux et les pompiers, 5% vers les gardes médicales. (Belga)

Nos partenaires