À Louvain il ne fait pas bon de brosser l'école

05/07/13 à 11:59 - Mise à jour à 11:59

Source: Le Vif

Selon le quotidien Het Laatste Nieuws, le parquet de Louvain a pris plus de cent brosseurs en flagrant délit. Les parents les plus récalcitrants sont même menacés de poursuites judiciaires. C'est la première fois qu'un parquet fait appel à la police pour tenter de réintégrer des élèves à l'école.

À Louvain il ne fait pas bon de brosser l'école

© Thinkstock

Bien que l'action ait eu lieu le mois passé, le parquet n'a dévoilé les résultats que ce mercredi. Jamais encore un parquet n'avait demandé à la police de se rendre au domicile de jeunes brosseurs même si dans la plupart des grandes villes, les écoles, la police et le parquet collaborent déjà, mais limitent les contrôles à la rue.

Le parquet de Louvain examine les suites à donner à ce dossier. Soit ils rédigeront un contrat sous forme de dernier avertissement destiné à mettre fin au brossage, soit ils dresseront un procès-verbal pour transférer les cas les plus difficiles vers le parquet de la jeunesse. "Les parents qui ne reconnaissent pas le problème ou ne veulent pas y remédier, peuvent être poursuivis et appelés à comparaître devant le tribunal de police" a déclaré le parquet.

Les corps de police louvanistes effectueront une seconde tournée début septembre.

CB

En savoir plus sur:

Nos partenaires