A l'armée, des germanophones réduits à la portion congrue

22/04/18 à 16:00 - Mise à jour à 09:24
Du Le Vif/L'Express du 19/04/18

Il n'y a pas d'unité germanophone à la Défense. Les postulants doivent choisir les rangs francophones ou néerlandophones. La députée Kattrin Jadin (MR, photo) soutient que certains germanophones subissent des discriminations de la part de "camarades", jusqu'à quitter l'armée.

" Aucune plainte n'a été enregistrée ", riposte le ministre de la Défense, Steven Vandeput (N-VA). Mais qu'en serait-il si ces militaires disposaie...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires