A Hanoï, Obama défend la liberté d'expression, "valeur universelle"

24/05/16 à 08:35 - Mise à jour à 08:35

Source: Belga

(Belga) Le président Barack Obama a prononcé mardi au Vietnam, pays à parti unique, un plaidoyer en faveur de la liberté d'expression et de la démocratie, "valeurs universelles", loin d'être "une menace à la stabilité".

A Hanoï, Obama défend la liberté d'expression, "valeur universelle"

A Hanoï, Obama défend la liberté d'expression, "valeur universelle" © BELGA

"Quand les candidats peuvent se présenter librement aux élections, cela rend le pays plus stable car les citoyens savent que leurs voix comptent", a-t-il lancé lors d'un discours prononcé à Hanoï et retransmis en direct à la télévision. "Quand la presse est libre, quand les journalistes et les bloggeurs peuvent mettre l'accent sur les injustices et les abus, cela met les responsables étatiques en position de devoir rendre des comptes et donne confiance au peuple dans le système", a-t-il ajouté, quelques heures après sa rencontre avec des dissidents. "Je pense que soutenir ces droits n'est pas une menace à la stabilité, mais renforce en fait la stabilité et pose les fondements du progrès", a-t-il précisé. Au Vietnam communiste, les candidats indépendants du parti n'ont pas accès aux élections, les médias sont tous contrôlés par l'Etat et les voix discordantes sont tues ou emprisonnées. Dans un registre plus susceptible de plaire à ses hôtes vietnamiens, Barack Obama a par ailleurs appelé à la résolution "pacifique" des différends territoriaux en mer de Chine. "Les grands pays ne devraient pas intimider les plus petits", a-t-il plaidé au deuxième jour de sa visite à Hanoï, faisant référence au conflit territorial en mer de Chine méridionale qui oppose la Chine à différents pays d'Asie du Sud-Est. La Chine et le Vietnam ont des différends territoriaux de longue date sur les archipels des Paracels et des Spratleys, dont les fonds sont supposés riches en pétrole et qui constituent d'importantes voies maritimes. (Belga)

Nos partenaires