À Cardiff, les demandeurs d'asile doivent porter des bracelets pour manger

25/01/16 à 11:14 - Mise à jour à 11:14

Source: Belga

(Belga) Un sous-traitant du ministère de l'Intérieur britannique était sous le feu des critiques lundi au Royaume-Uni pour avoir imposé aux demandeurs d'asile le port d'un bracelet coloré obligatoire pour bénéficier d'une aide alimentaire.

Ce dispositif a été mis en place par Clearsprings, une entreprise gérant un centre d'accueil de demandeurs d'asile à Cardiff, au Pays de Galles. Concrètement, les réfugiés, pour bénéficier de repas gratuits, doivent porter un bracelet, rouge selon une photo publiée par The Guardian, qui a révélé l'affaire. Clearsprings a expliqué au quotidien britannique avoir instauré cette mesure pour faciliter le tri entre les personnes qui ont droit à cette aide alimentaire et les autres en raison de l'augmentation importante du nombre de demandeurs d'asile. Mais ces bracelets ont provoqué la colère d'organisations et d'élus locaux, qui ont dénoncé une stigmatisation des migrants, et la question devait être évoquée lundi lors d'un débat devant le Parlement de Westminster. "Cela rappelle le régime nazi, quand les gens étaient forcés de porter l'étoile de David", a déclaré Hannah Wharf, une responsable du Conseil gallois des réfugiés (WRC). "C'est révoltant et revient à traiter ces personnes comme des moins que rien". Jo Stevens, députée travailliste (opposition) de Cardiff, a indiqué sur Twitter avoir "parlé" avec un responsable de Clearsprings et assuré que le port obligatoire des bracelets "cessera demain (lundi)". Sollicité par l'AFP, Clearsprings n'avait pas répondu lundi dans la matinée. (Belga)

Nos partenaires