A Cannes, l'ombre de la Flandre laisse zen les francophones

23/05/13 à 08:43 - Mise à jour à 08:43

Source: Le Vif

Au Festival de Cannes, il n'y a pas de pavillon belge au village international mais un pavillon commun: Flandre et Wallonie-Bruxelles. Certains visiteurs estiment que la communication flamande y éclipse celle des francophones et que les Flamands ont plus de panneaux, plus grands et davantage de folders (vantant la tax-shelter).

A Cannes, l'ombre de la Flandre laisse zen les francophones

© Reuters

Wallonie-Bruxelles Images, l'agence officielle qui promeut l'audiovisuel francophone belge à l'étranger, dément : "Dans le pavillon, tout est à 50-50, en termes de nombre de bacs à flyers, de panneaux et de langues (flamand, français et anglais). Seulement, à côté du bâtiment, il y a un stand de Screen Flanders, l'équivalent flamand de Wallimage, le fonds régional d'investissement dans l'audiovisuel. Et tout y est axé sur le cinéma flamand. C'est normal : la Flandre met la priorité, depuis 5-6 ans, sur l'exportation de ses films. Nous pas : nos films étant performants et crédibles depuis des années à l'étranger, notre priorité, c'est le marché intérieur francophone belge."

LV

Nos partenaires