À Aywaille, on peut commettre une infraction urbanistique et recevoir 280 000 euros d'indemnités

16/07/18 à 16:10 - Mise à jour à 16:11
Du Le Vif/L'Express du 12/07/18

Un promoteur d'Aywaille en a fait l'heureuse expérience, sur un chantier de construction soumis à des fouilles archéologiques. Sa proximité avec le député MR et bourgmestre empêché Philippe Dodrimont l'y a sans doute aidé. Tout comme l'étonnante bienveillance du gouvernement wallon.

Point adopté ! Assis au fond de la salle du conseil communal d'Aywaille, ce 21 août 2014, Yves Noirfalisse devient l'heureux propriétaire d'une parcelle publique. Une centaine de mètres carrés, coincés entre deux autres lopins appartenant à sa famille. L'entrepreneur va pouvoir les construire, ces deux immeubles de 56 appartements sur l'avenue de la Porallée, une grand-route sans charme qui mène aux grottes de Remouchamps. L'opposition PS-CDH-Ecolo a, en vain, déployé les critiques d'usage : la majorité MR n'aurait-elle pas dû obtenir un meilleur prix de vente ? Imposer l'un ou l'autre logement pour familles à bas revenus ? Puis quoi encore ! Yves Noirfalisse vient de dépenser un million d'euros ce soir. N'est-ce pas suffisant ?
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires