8 enfants blessés en cours de rapatriement

15/03/12 à 19:20 - Mise à jour à 19:20

Source: Le Vif

Huit enfants blessés dans le terrible accident d'autocar , qui a coûté en Suisse la vie à 28 personnes dont 22 enfants, sont en cours de rapatriement vers la Belgique, a déclaré jeudi une source hospitalière.

8 enfants blessés en cours de rapatriement

© Belga

"Ils devraient être dans l'avion maintenant", a déclaré la porte-parole de l'Hôpital du Valais Florence Renggli lors d'une conférence de presse, alors que trois C-130 de l'armée belge ont atterri à l'aéroport de Sion, selon un photographe de l'AFP.

La conférence de presse s'est déroulée sur les lieux même de la catastrophe dans le tunnel de Sierre où mardi soir un autocar belge, transportant 52 personnes, dont 46 enfants, a percuté pour une raison encore inconnue une paroi d'un tunnel autoroutier.

Le pronostic vital de trois des 24 enfants blessés dans l'accident et hospitalisés à l'hôpital universitaire de Lausanne "reste engagé", selon les autorités médicales à Sion.

Vingt enfants blessés sont encore hospitalisés au sein de l'Hôpital du Valais, 6 enfants à Viège et 14 autres à Sion et leur vie n'est plus en danger, assure l'Hôpital du Valais. Les avions de transport C-130 "Hercules" de l'armée belge ont été mis à disposition du gouvernement pour le rapatriement des dépouilles des victimes de l'accident.

Les corps des victimes seront rapatriés vendredi
Les corps des victimes de l'accident d'autocar survenu en Suisse mardi soir seront rapatriés en Belgique vendredi, a annoncé jeudi un communiqué du gouvernement belge. "En accord avec les autorités suisses, il a été décidé que les corps des victimes seraient rapatriés, de la manière la plus digne qu'il soit, dans le courant de la journée de vendredi, tandis que leurs proches reprendront déjà l'avion ce soir" jeudi, a indiqué le gouvernement.

"Les blessés seront, quant à eux, rapatriés en Belgique dès que les médecins suisses jugeront leur état de santé satisfaisant", ajoute le communiqué. Le gouvernement a averti que "les détails pratiques du retour ne seront pas communiqués afin de respecter la volonté des familles de préserver leur vie privée". L'aéroport militaire de Melsbroek, près de Bruxelles, où sont attendus les parents et les enfants blessés sera strictement fermé à la presse, ont insisté les autorités belges

Avec Belga

Nos partenaires