68% des agriculteurs belges jugent leur métier mauvais

23/07/10 à 11:38 - Mise à jour à 11:38

Source: Le Vif

Dans un contexte toujours marqué par les conséquences de la crise économique et financière, la confiance des agriculteurs dans l'avenir de leur secteur reste basse, selon l'indice de confiance du Crédit agricole présenté aujourd'hui à la Foire agricole de Libramont.

68% des agriculteurs belges jugent leur métier mauvais

© Belga

Après un net recul en 2009, à 31 points, l'indice de confiance du Crédit agricole -réalisé auprès de 1.200 agriculteurs- est resté en 2010 à ce niveau plancher en Wallonie. En Flandre, il révèle une légère dégradation de la confiance des agriculteurs et passe de 40 à 37 points.

Au niveau des régions, on constate que dans les régions agricoles accordant la part belle à l'élevage (Campine, région sablonneuse, Ardennes, région herbagère), la confiance des agriculteurs est restée stable voire est même en augmentation par rapport à 2009. S'agissant des secteurs, ce sont les éleveurs de porcs qui affichent l'indice de confiance le plus élevé. A l'inverse, la baisse la plus sensible se constate dans l'horticulture. Quant aux éleveurs de vaches laitières, ils voient leur avenir avec un peu plus d'optimisme, grâce à une hausse des prix amorcée fin 2009.

Le peu de confiance des agriculteurs dans leur secteur s'explique par la poursuite de la baisse des prix de vente, principalement des céréales, du lait, des produits horticoles et des betteraves. Toutefois, depuis la réalisation de l'enquête en avril, la situation des prix s'est légèrement améliorée dans plusieurs secteurs. Les coûts de production, toujours élevés, mettent également les revenus des agriculteurs sous pression.

"On constate une très grande volatilité des revenus et des prix qui donne aux agriculteurs une perspective assez sombre de l'avenir", a commenté Luc Versele, CEO du Crédit agricole, au cours d'une conférence de presse. Cette crainte dans l'avenir se répercute sur les projets d'investissements à long terme des agriculteurs, en forte baisse.

Dans le sud pays, seulement 23% des agriculteurs projettent d'investir dans les cinq années à venir, soit une diminution de 14% par rapport à 2009.

En Wallonie, 45% (contre 53% en 2009) des agriculteurs déclarent rencontrer des problèmes financiers et 83% se déclarent insatisfaits du résultat financier qu'ils ont obtenu. En Flandre, un agriculteur sur quatre a été confronté à des problèmes de trésorerie et 76% sont insatisfaits de leur résultat financier.

Enfin, 77% des agriculteurs wallons (60% en Flandre) jugent leur métier comme mauvais ou moins bon et seulement 22% des agriculteurs wallons recommanderaient le métier à leurs enfants ou connaissances.

Le Vif.be, avec Belga

Nos partenaires