52 Palestiniens tués à Gaza, Abbas dénonce un "massacre" israélien

14/05/18 à 18:52 - Mise à jour à 18:53

Source: Belga

(Belga) Le président de l'Autorité palestinienne a dénoncé lundi un "massacre" israélien dans la bande de Gaza, après la mort de 52 Palestiniens tués par l'armée israélienne lors de manifestations et de heurts contre le transfert à Jérusalem de l'ambassade des Etats-Unis en Israël.

"Les Etats-Unis ne sont plus un médiateur au Moyen-Orient", a aussi déclaré Mahmoud Abbas à Ramallah, devant la direction palestinienne, qualifiant l'ambassade américaine de "nouveau poste avancé de la colonisation". Il a annoncé trois jours de deuil dans les Territoires palestiniens et une grève générale mardi, jour où les Palestiniens marquent la "Nakba", la catastrophe que représente pour eux la création en 1948 de l'Etat d'Israël. Ces décès portent à 106 le nombre de Palestiniens tués dans la bande de Gaza depuis le début, le 30 mars, d'un mouvement de protestation massif. Ils font aussi de lundi la journée la plus meurtrière du conflit israélo-palestinien depuis la guerre de l'été 2014 dans l'enclave palestinienne. (Belga)

Nos partenaires