500.000 euros pour plus de policiers à Mons

13/09/16 à 19:53 - Mise à jour à 19:53

Source: Belga

Le bourgmestre de Mons, Elio Di Rupo, souhaite libérer un demi-million d'euros pour le financement de la zone de police de Mons-Quévy. Ce financement devrait permettre l'engagement d'effectifs supplémentaires, de huit à dix policiers.

500.000 euros pour plus de policiers à Mons

Elio Di Rupo. © Belga

Ce projet de financement devrait être déposé dans le cadre de la prochaine modification budgétaire à Mons.

Les syndicats de police ont à nouveau alerté les responsables communaux mardi, dans la cadre du conseil de police de la zone, sur le manque d'effectifs policiers à Mons et sur les conditions de travail rendues consécutivement difficiles. Les policiers montois avaient notamment exprimé leur mécontentement début juillet dernier après une décision du chef de corps de la zone de supprimer des équipes pendant le week-end. La zone de police de Mons-Quévy est actuellement en sous-effectif avec, selon le SLFP, 316 agents au lieu des 337 prévus par la "norme KUL", du nom de l'Université catholique flamande de Louvain et qui fixe la clé de répartition de la capacité policière entre les communes.

Le collège communal de Mons entend par ailleurs solliciter le ministre fédéral de l'Intérieur pour une intervention financière similaire. "La police locale est financée à raison de 50% par la Ville et 50% par le gouvernement fédéral", a indiqué Elio Di Rupo. "Il serait dès lors normal que le gouvernement de Charles Michel fasse un effort comparable à la Ville. Nous pourrions ainsi doubler le nombre de recrutements."

Nos partenaires