369 condamnés de nationalité étrangère ont été expulsés l'an dernier

10/07/12 à 13:54 - Mise à jour à 13:54

Source: Le Vif

L'an dernier, 369 condamnés de nationalité étrangère ont été expulsés, a indiqué mardi le cabinet de la secrétaire d'Etat à l'Asile et à la Migration, Maggie De Block, en réponse à des accusations d'un parlementaire d'opposition.

369 condamnés de nationalité étrangère ont été expulsés l'an dernier

© Belga

Le député Théo Francken (N-VA) s'était plaint dans le journal 'Gazet Van Antwerpen' d'ignorer combien de criminels de nationalité étrangère avaient été expulsés en 2011. Il avait posé une question parlementaire à Mme De Block (Open Vld) qui lui avait répondu que 522 personnes avaient reçu l'ordre de quitter le territoire belge car ils constituaient un danger pour l'ordre public. Mais la secrétaire d'Etat n'avait pas indiqué combien de personnes avaient effectivement été expulsées.

Interrogé par l'agence BELGA, le cabinet de Mme De Block a fourni mardi matin un chiffre précis: 369. Il s'agissait surtout de Marocains, de Roumains et d'Albanais. Mais la nationalité la plus concernée par un ordre d'expulsion était les Algériens, au nombre de 114. Cependant, aucun accord n'existant entre Bruxelles et Alger, seuls six d'entre eux ont pu regagner leur pays. "J'en ai marre", a lancé M. Francken dans la foulée, en s'étonnant qu'un ministre ne puisse donner une réponse complète à une question parlementaire. "Pourquoi le chiffre précis n'est-il connu que lorsque la question a paru dans la presse? ", s'est-il demandé.
Le député nationaliste a ajouté ne pas être étonné pas la différence entre le nombre d'expulsions ordonnées et celles effectivement réalisées. "Il n'y a toujours pas d'accord avec l'Algérie, pourquoi ce pays continue-t-il à bénéficier de l'aide au développement", a-t-il dit.

Avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires