366 fonctionnaires du SPW en burn-out

11/02/14 à 06:44 - Mise à jour à 06:44

Source: Le Vif

Dans une réponse à une question écrite du député wallon Bernard Wesphael, le ministre wallon de la Fonction publique Jean-Marc Nollet affirme que 366 fonctionnaires du Service public de Wallonie (SPW) sont en burn-out, peut-on lire mardi dans Sudpresse.

366 fonctionnaires du SPW en burn-out

© Thinkstock

Les médecins traitants sont désormais tenus de mentionner leur diagnostic sur le certificat médical renvoyé à Medconsult, l'asbl chargée par le SPW du contrôle des absences pour maladie. "Depuis le 1er septembre 2013, cet organisme a réceptionné, au 21 janvier 2014, un total de 8.826 certificats médicaux", a répondu Jean-Marc Nollet. "Ceux-ci concernent 4.419 agents et couvrent un total de 102.713 jours de maladie. Parmi ces agents, 366 sont concernés par un burn-out."

Le nombre de jours de maladie consécutif à un burn-out s'élève à 5.503 jours, a précisé le ministre. "À concurrence d'un coût moyen journalier d'un agent de l'ordre de 172,48 euros, le coût engendré par les absences liées au burn-out depuis le 1er septembre 2013 est estimé à 949.157,44 euros", a-t-il ajouté.

Les syndicats ne se montrent guère étonnés par ces chiffres. "Avec les restrictions budgétaires, la charge de travail augmente sur les fonctionnaires. Pour rappel, on ne remplace désormais qu'un départ sur trois", commente Patrick Lebrun, secrétaire fédéral CGSP-Amio.

Nos partenaires