31 octobre 1953 : les doux débuts de la télé belge

31/10/16 à 13:50 - Mise à jour à 13:54

Source: Le Vif/l'express

Il est 20 h 30 et tout commence. Ce samedi soir, Andrée Rolin débarque sur les écrans. Opérant depuis le studio 5 de la place Flagey, à Bruxelles, elle est le premier visage - et la première voix - de la télévision belge francophone.

" Nous avons le trac et nous abordons notre nouveau métier avec autant de modestie, croyez-le bien, que d'enthousiasme... ", lance-t-elle. Après quelques instants, on quitte déjà la Belgique : place au journal de la Radiodiffusion-télévision française. Avant de revenir à Bruxelles : durant deux heures, la speakerine présente " Boum ", un grand cabaret organisé à Flagey. Cette première soirée est un événement unique. Et pourtant, sur le coup, il passe largement inaperçu. Ce qui s'explique de deux manières. D'une part, les émetteurs de l'INR, qui s...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires