30 km/h d'erreur pour le lidar du R3?

26/04/14 à 08:38 - Mise à jour à 08:38

Source: Le Vif

Un camion de l'entreprise Plastic Wauters a été flashé à 106 km/h par le lidar situé sur le chantier du R3, à hauteur de Montigny-le-Tilleul. Une vitesse "fausse et impossible", selon la direction de l'entreprise, qui explique que ses camions sont bridés et que la vitesse enregistrée sur le tachygraphe à ce moment-là indiquait 30 km/h de moins, révèle samedi La Nouvelle Gazette.

30 km/h d'erreur pour le lidar du R3?

© Thinkstock

Le lidar positionné sur le R3 au niveau du viaduc de Landelies à hauteur de Montigny-le-Tilleul a flashé 1.037 conducteurs en mars dernier. Parmi eux, un camion de l'entreprise Plastics Wauters de Charleroi, flashé le 20 mars à 106 km/h (ramenés à 99km/h), au lieu de la vitesse limitée à 70km/h.

Une erreur, selon la direction de l'entreprise. "Pour commencer, nos camions sont limités à 90 km/h. Ils ne peuvent pas aller plus vite, c'est un blocage technique. Sauf peut-être en descente, très chargés. Mais ce n'était pas le cas. Le relevé du tachygraphe le prouve d'ailleurs. À l'heure précise renseignée sur le procès-verbal, il indique que notre camion ne dépassait pas les 70km/h. Le tachygraphe est un appareil homologué, sur lequel se basent les conclusions de nombre d'experts. Dès lors, nous avons bien entendu contesté l'amende de 145 euros qui nous est réclamée. Nous attendons les suites", explique le gérant, Marc Wauters.

"Ce qui nous a surtout poussés à réagir, c'est le fait qu'il ne s'agit peut-être pas de la seule erreur commise par ce radar", ajoute-t-il. Pour Pierre Grisard, manager de la société anonyme Securoad et expert en matière de lidar, il est selon lui pourtant impossible qu'une erreur ait pu provenir de l'appareil. "La vitesse mesurée est quoi qu'il arrive correcte", déclare-t-il d'emblée. "Tout est mesuré et contrôlé. Au moins quatre photos sont systématiquement prises permettant de vérifier les plaques d'immatriculation, les caractéristiques de positionnement, la bande de circulation, la direction, etc. À part une erreur humaine au moment du traitement, je ne vois rien d'autre. Mais cela impliquerait de mélanger des photos entre elles... En conclusion, cela demande vérification."

Nos partenaires