295 conducteurs verbalisés pour GSM au volant et non-port de la ceinture

09/03/15 à 19:14 - Mise à jour à 19:14

Source: Belga

La police fédérale de la route a verbalisé lundi 295 conducteurs qui ne portaient pas leur ceinture de sécurité ou qui utilisaient leur GSM au volant lors d'une opération effectuée dans chaque province de Belgique, entre 8h00 et 16h00.

295 conducteurs verbalisés pour GSM au volant et non-port de la ceinture

© BELGA

Jacqueline Galant, ministre de la Mobilité, a participé à l'une de ces actions, à Jambes (province de Namur), et a été frappée par le nombre de conducteurs qui conduisaient sans ceinture voire sans attacher leurs enfants ou qui utilisaient leur téléphone au volant. Pour elle, il faut encore accentuer les contrôles et les campagnes de sensibilisation.

Lors de cette opération mensuelle baptisée NAWAY (National Action on Highways), qui a mobilisé 82 policiers, 196 automobilistes conduisaient sans ceinture et 99 téléphonaient au volant. En 2014, la police fédérale de la route a verbalisé 9.039 personnes qui ne portaient pas leur ceinture de sécurité.

"En cas d'accident, la ceinture peut sauver des vies et permet généralement de diminuer les conséquences physiques qu'un impact peut avoir sur un passager d'un véhicule accidenté", explique la police fédérale. La ministre est arrivée à Namur vers 9h30 et a pu tester la voiture-tonneau pour se rendre compte de l'importance de porter sa ceinture.

"D'autres conducteurs contrôlés ont pu l'essayer. Le parquet avait donné cette fois la possibilité de payer immédiatement 110 euros ou de tester la voiture-tonneau", indique Stéphanie Hotton, porte-parole de Jacqueline Galant.

L'année dernière, 12.874 automobilistes utilisaient leur GSM en conduisant. Téléphoner, envoyer un SMS, consulter ses mails, etc, constituent des comportements très dangereux car l'automobiliste maîtrise moins bien son véhicule, a un temps de réaction plus long et ne perçoit plus certains obstacles, selon la police fédérale.

L'objectif de cette opération était de renforcer le sentiment de sécurité sur les routes et d'amener un changement de comportement de la part des automobilistes.

En savoir plus sur:

Nos partenaires