29 ans et 20 ans de réclusion pour les meurtriers de Wemmel

25/09/13 à 07:45 - Mise à jour à 07:45

Source: Le Vif

La cour d'assises de Bruxelles a condamné, mardi soir, Frédéric M'Lembakani et Christian Lumu Akutu à 29 ans de réclusion. Elle a également condamné Milton Roberto à 20 ans de réclusion. Les trois hommes ont été reconnus coupables, lundi soir, d'un vol de voitures avec la circonstance aggravante d'avoir commis trois meurtres.

29 ans et 20 ans de réclusion pour les meurtriers de Wemmel

© Belga

Les trois avaient causé la mort de l'avocat Michel Devleeschouwer, de sa femme, Françoise Grumbers, et de leur fils, Nicolas Devleeschouwer, à Wemmel, en novembre 2010. La cour d'assises de Bruxelles a condamné Frédéric M'Lembakani et Christian Lumu Akutu à la même peine, 29 ans de réclusion, pour avoir tous deux usé de leurs armes sur la famille Devleeschouwer dans le seul but de les dépouiller.

Juges professionnels et jurés ont également condamné Milton Roberto, reconnu coupable des mêmes faits pour avoir procuré une aide indispensable aux deux autres lors du braquage, à une peine moins lourde, 20 ans de réclusion.

Les trois hommes avaient été déclarés coupables, lundi soir, du fait principal, un vol de voitures, et de toutes les circonstances aggravantes dont trois meurtres.

Frédéric M'Lembakani et Christian Lumu Akutu avaient aussi été déclarés coupables de la tentative de meurtre sur la fiancée de Nicolas Devleeschouwer, Ebru Yüksel. Milton Roberto, lui, avait été acquitté de ce quatrième crime.

Dans le prononcé de la peine, concernant Frédéric M'Lembakani, juges et jurés ont tenu compte du fait que le coupable avait formulé des regrets sincères et qu'il n'avait pas d'antécédents judiciaires.

Ils ont également pris en compte le fait qu'il avait fourni les deux armes qui ont servi aux crimes.

Quant à Christian Lumu Akutu, juges et jurés ont pris en compte l'absence d'antécédents judiciaires dans son chef et les ruptures répétées et précoces qu'il a vécues dans son enfance. Ils ont aussi relevé le fait qu'il avait continué à fouiller la maison après que les meurtres aient été commis et qu'il était l'auteur du tir sur la victime survivante, Ebru Yüksel.

Enfin, concernant Milton Roberto, juges et jurés ont tenu compte également de l'absence d'antécédents judiciaires dans son chef. Ils ont aussi estimé que, même s'il n'avait pas personnellement usé de violence, qu'il avait malgré tout joué un rôle indispensable. Milton Roberto s'était débarassé d'objets compromettants et avait fui avec Christian Lumu Akutu en France après les faits.

Les trois coupables avaient planifié le vol de la voiture de Nicolas Devleeschouwer, dont l'annonce de vente avait été postée sur Internet, en novembre 2010.

Ils avaient pris contact avec Nicolas Devleeschouwer et l'avaient rencontré chez ses parents à Wemmel, le 12 novembre 2010, pour voir la voiture.

Ils y étaient revenus, deux jours plus tard, armés, avec l'intention de voler la voiture à vendre mais aussi les deux autres véhicules qu'ils avaient vus chez les Devleeschouwer.

Christian Lumu Akutu avait tiré sur Michel Devleeschouwer puis Frédéric M'Lembakani avait fait feu sur l'épouse de ce dernier, Françoise Grumbers, et sur leur fils, Nicolas Devleeschouwer. Les parents et leur fils unique étaient décédés des suites de leurs blessures.

Christian Lumu Akutu avait encore tiré sur Ebru Yüksel, la fiancée de Nicolas Devleeschouwer, laquelle a miraculeusement survécu.

Les deux hommes avaient ensuite pris la fuite avec deux des véhicules de la famille et d'autres objets de valeur.

Milton Roberto, lui, avait attendu à l'extérieur puis avait essayé de fuir avec le dernier véhicule des victimes. Il n'était pas parvenu à le démarrer et avait fini par quitter les lieux à pied, avant de rejoindre la France, le lendemain des faits, en compagnie de Christian Lumu Akutu.

En savoir plus sur:

Nos partenaires