285 Juifs de Belgique ont migré vers Israël en 2015, une hausse de 14% par rapport à 2014

08/01/16 à 12:56 - Mise à jour à 12:56

Source: Belga

(Belga) Quelque 285 Juifs de Belgique, sur environ 35 000, sont partis s'installer en Israël l'année dernière, d'après les données de l'Agence juive qui apporte un soutien logistique aux installations dans l'Etat hébreu. Le phénomène de l'Aliyah, à savoir l'acte d'immigration en terre sainte par un Juif, ne cesse de s'amplifier ces dernières années, avec pour 2015 une augmentation de 14% par rapport à l'année précédente.

285 Juifs de Belgique ont migré vers Israël en 2015, une hausse de 14% par rapport à 2014

285 Juifs de Belgique ont migré vers Israël en 2015, une hausse de 14% par rapport à 2014 © BELGA

Alors que la France commémore cette semaine le premier anniversaire des attentats de Charlie Hebdo et de l'Hyper Casher, il n'est pas surprenant pour Betty Dan, présidente de l'Organisation sioniste de Belgique (OSB) que l'Aliyah vers un Israël refuge se fasse plus massivement. "A vrai dire, je m'attendais à des chiffres encore plus élevés. La communauté juive est inquiète pour l'avenir de ses enfants et petits-enfants. Cela dit, les Juifs ne sont pas plus en danger que d'autres communautés en Europe. Désormais, l'inquiétude est la même pour tout le monde", regrette Betty Dan qui fait allusion aux attentats du 13 novembre 2015 qui ont touché une nouvelle fois la France en plein coeur. Serge Rosen, la président du CCOJB, le Comité de coordination des organisations juives de Belgique, abonde dans le même sens. Selon lui, les actes terroristes ne ciblent pas exclusivement les Juifs mais la population en général. "Néanmoins, il y a en Europe de l'Ouest un antisémitisme ambiant, indépendant des actes terroristes, qui rend la situation des Juifs moins agréable au quotidien. Certains décident alors de migrer vers Israël pour pouvoir vivre leur judaïsme de manière plus visible et ouverte", souligne Serge Rosen. Par ailleurs, la situation économique n'est selon lui pas non plus anodine dans le projet d'Aliyah des Juifs de Belgique : "l'Europe a un avenir moins prometteur qu'Israël, qui est beaucoup plus dynamique économiquement parlant." (Belga)

Nos partenaires