25 millions d'Européens dans la pauvreté d'ici 2050

12/09/13 à 10:13 - Mise à jour à 10:13

Source: Le Vif

L'écart entre les riches et les pauvres n'a jamais été aussi grand dans notre pays. 21 % des Belges présentent un risque en matière de pauvreté ou d'exclusion sociale. Et à cause des mesures d'austérité, cela ne risque pas de s'améliorer selon Oxfam.

25 millions d'Européens dans la pauvreté d'ici 2050

© Reuters

Oxfam met en garde les ministres européens des Finances qui se réunissent demain à Vilnius. Selon l'organisation internationale, les mesures d'austérité mises en place à la suite du sauvetage des banques ont "surtout pour effet d'aggraver la pauvreté et les inégalités".

Ainsi, entre 1990 et 2009, les 30% des Belges les plus pauvres ont vu leur part dans les revenus nets imposables diminuer de 11,2 à 8,3%, tandis que les 10% les plus riches ont vu leur part augmenter de 27,3 à 31,9%. "L'austérité a permis à 10% des Européens les plus riches d'accroitre leur fortune", dénonce Xavier Declercq, directeur politique chez Oxfam.

Oxfam rappelle que le travail en Belgique est davantage taxé que le capital et que la Belgique est la championne d'Europe en matière d'impôt sur le travail.

Le chômage atteint des niveaux records en Europe

Les femmes et les jeunes sont les plus durement touchés, observe également Oxfam. "En Belgique, le taux de chômage était en mars 2013 de 8,2%, soit une augmentation de 6% par rapport à 2012. Le chômage des jeunes a atteint un sommet et a grimpé à 22,4%, soit une augmentation de 11,5% par rapport à mars 2012", épingle cette enquête. L'organisation souligne par ailleurs que les chômeurs belges de moins de 25 ans risquent de sombrer plus rapidement dans la précarité en raison de récentes mesures.

Pour éviter que l'histoire ne se répète, Oxfam invite "les États membres de l'UE à défendre un nouveau modèle économique et social qui investit dans l'humain, renforce la démocratie et mène une fiscalité équitable".

En savoir plus sur:

Nos partenaires