"25 escortes en deux mois pour Di Rupo"

05/03/12 à 07:16 - Mise à jour à 07:16

Source: Le Vif

Selon le syndicat SLFP-Police, la police de la route a déjà dû escorter le Premier ministre Elio Di Rupo 25 fois lors des deux premiers mois de l'année.

"25 escortes en deux mois pour Di Rupo"

© Image Globe

"Et dire que pour des raisons budgétaires, on veut supprimer l'une de nos trois équipes de nuit ! Nous allons adresser une lettre de protestation à Joëlle Milquet", la ministre de l'Intérieur, prévient lundi le syndicat dans Het Laatste Nieuws et Sud Presse.

Lors de ces escortes, trois policiers encadrent la voiture d'Elio Di Rupo. Pour le SLFP-Police, 25 escortes, "c'est énorme". "Pour toute sa période en tant que Premier ministre, Yves Leterme n'a fait que dix fois la demande. Guy Verhofstadt, jamais. Quand à Jean-Luc Dehaene, il détestait cela", rappelle le syndicat.

Selon un représentant de la police, les escortes demandées par le Premier ministre représentent 581 heures de travail et 1.261 heures en stand-by.

"Le Premier ministre a un agenda chargé et il est logique que nous ne perdions pas de temps dans les files", réagit de son côté l'un des porte-parole d'Elio Di Rupo. "Et des files, il y en a bien plus que du temps de Dehaene... Le syndicat trouve que 25 escortes, c'est beaucoup ? Nous pensons le contraire."

Le Vif.be, avec Belga

Nos partenaires