220.000 enfants menacés par des mines dans l'est de l'Ukraine

21/12/17 à 06:03 - Mise à jour à 06:05

Source: Belga

(Belga) Des centaines de milliers d'enfants risquent à tout moment d'être victimes de l'explosion de mines et d'autres engins explosifs dans la région est de l'Ukraine, frappée par la guerre et l'un des territoires les plus couvert de mines au monde, selon un rapport de l'ONU publié jeudi.

Un conflit sanglant entre l'armée ukrainienne et des combattants rebelles soutenus par la Russie a mis en danger 220.000 enfants qui vivent, jouent et vont à l'école dans des zones tapissées de mines antipersonnelles et autres explosifs, selon le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF). "Il est inacceptable que des lieux où les enfants pouvaient jouer en toute sécurité il y a moins de quatre ans soient maintenant truffés d'explosifs mortels", a dit Giovanna Barberis, représentante de l'Unicef en Ukraine. "Tous les acteurs du conflit doivent immédiatement mettre un terme à l'usage de ces armes cruelles qui ont contaminé des communautés et mis des enfants en danger permanent de blessure ou de mort", a-t-elle ajouté. Des données établies entre janvier et novembre ont montré qu'en moyenne un enfant était victime chaque semaine du conflit le long de la ligne de front ukrainienne, une portion longue de 500 kilomètres qui divise les belligérents et où les combats sont les plus rudes, d'après ce rapport. (Belga)

Nos partenaires