22 septembre 1998 : Semira Adamu, la mort d'une réfugiée

22/09/16 à 06:00 - Mise à jour à 06:15

Source: Le Vif/l'express

C'était une réfugiée comme tant d'autres. Jamais Semira Adamu n'aurait dû entrer dans l'histoire et devenir un symbole. Une icône. Seul un événement allait en décider autrement : sa mort.

Un polygame de 65 ans apparemment violent. Tel est le profil de l'homme auquel les parents de Semira ont destiné leur fille. Un homme dont la jeune femme de 20 ans ne veut pas. Décidée, elle quitte le Nigeria et gagne la Belgique. Mais ses demandes d'asile ne sont pas acceptées. En attendant d'être renvoyée en Afrique, Semira est contrainte de loger au 127bis, un centre fermé situé à Steenokkerzeel, à deux pas de l'aéroport de Zaventem. Une sorte de prison.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires