2017 rimera-t-il avec ultime espoir pour le mouvement de gauche ?

20/09/16 à 06:00 - Mise à jour à 06:31

Source: Le Vif/l'express

Fondé en avril 2012 par Bernard Wesphael, le Mouvement de gauche n'a jamais pu décoller, miné par des querelles internes. Mais il compte renaître en 2017. Sous un nouveau nom, commun avec Vega, pour prôner l'écosocialisme.

C'est le genre de paradoxe qui ne pouvait conduire qu'à une déroute. D'abord la naissance, le 20 avril 2012, du Mouvement de gauche (MG) alternatif aux partis traditionnels, sous l'impulsion d'un député ex-Ecolo respecté : Bernard Wesphael. Un vent de fraîcheur, timide mais plein d'espoirs, pour quelques idéalistes qui se mettent à rêver d'un autre modèle de société. Et puis, rapidement, l'émergence de rivalités " symptomatiques de la petite gauche ", comme les qualifie Julien Degreef, ex-secrétaire général du MG. D'affligeantes guerres de micropouvoir, pour assouvir de vaines ambitions personnelles, aux antipod...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires