2015 en 15 mots: N-VA (12/15)

04/01/16 à 09:00 - Mise à jour à 09:06

Source: Le Vif/l'express

Le parti nationaliste flamand de Bart De Wever a donné le ton au sein de la majorité en cette année très sécuritaire. Mais le pari du MR reste de mise : belgiciser les indépendantistes.

Bart De Wever par-ci, Bart De Wever par-là. Le président de la N-VA a choisi de ne pas entrer dans le gouvernement Michel et de rester bourgmestre d'Anvers, mais il ne fut quasiment pas une semaine sans qu'on ne parle de lui. D'une provocation à l'autre, il a fait l'actualité. Quitte à confirmer l'impression que le parti nationaliste flamand tire les ficelles de la suédoise en lieu et place de Charles Michel ? C'est le message de la massive opposition francophone fédérale (PS, CDH, Ecolo, FDF, PTB).
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 4 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires