2012 a coûté 17.000 jobs en Belgique

29/01/13 à 06:41 - Mise à jour à 06:41

Source: Le Vif

L'an dernier, 16.707 personnes ont été concernées par une procédure de licenciement collectif en Belgique, selon des chiffres publiés par le SPF Emploi et relayés mardi par Le Soir. Il y en avait eu 6.655 en 2011.

2012 a coûté 17.000 jobs en Belgique

© Belga

Les entreprises touchées en 2012 sont notamment Bekaert (609 personnes), Carsid (1.004) et Ford Genk, dont la fermeture devrait coûter leur emploi à 4.264 personnes. La fin de l'année a aussi eu son lot de mauvaises nouvelles, avec plusieurs sous-traitants de Ford qui ont été touchés mais aussi Duferco (459 travailleurs) et NLMK (882 personnes).

La Flandre a le plus souffert La Flandre a le plus souffert de cette vague de licenciements, avec plus de 12.000 personnes affectées par des restructurations. En Wallonie, les procédures de licenciement collectif concernaient l'année passée 3.539 personnes, contre 1.515 en 2011 et 1.196 en 2010. Bruxelles s'en sort mieux, avec 938 personnes touchées, en baisse par rapport à 2011 (1.509) et 2010 (5.687).Pour le seul secteur de la sidérurgie, les plans de restructurations ont touché 11.451 travailleurs en 2012.

Nos partenaires