20 milliards = les économies du gouvernement Di Rupo

13/10/13 à 12:55 - Mise à jour à 12:55

Source: Le Vif

"Nous avons réalisé vingt milliards d'économies, dont un tiers provenant du capital". Elio Di Rupo, à l'occasion de la rentrée politique du PS, 23 septembre 2013.

Décodage.

"Ce chiffre de 20 milliards signifie que sans cet effort, notre déficit budgétaire dépasserait les 6 % du PIB : cela me semble excessif", commente Etienne de Callataÿ, économiste en chef à la banque Degroof. "Dans ce montant, il y a des recettes nouvelles, des zones d'ombre entre recettes et dépenses comme le resserrement de déductibilités fiscales, prolonge Jean Hindriks, professeur d'économie à l'UCL. Et cela ne tient pas compte des reports comme celui du non-remplacement de fonctionnaires fédéraux partant à la retraite, par exemple. Les chiffres de la sécurité sociale explosent : les dépenses sont en hausse de 3,7 % tandis que les recettes n'augmentent que de 1,4 %." En outre, ces 20 milliards d'économies sont des montants... bruts !

En savoir plus sur:

Nos partenaires