2 millions de déclarations fiscales sur Tax-on-web

14/07/10 à 16:36 - Mise à jour à 16:36

Source: Le Vif

Le SPF Finances a enregistré jusqu'à aujourd'hui 2.085.251 déclarations électroniques en ligne. L'introduction des déclarations en ligne se clôture demain.

2 millions de déclarations fiscales sur Tax-on-web

Ce chiffre montre à nouveau le succès rencontré par le système tax-on-web depuis son lancement et constitue d'ores et déjà un record à la mi-juillet, affirme le ministre des Finances, Didier Reynders dans un communiqué.

Le SPF constate que le nombre de déclarations électroniques enregistrées par les fonctionnaires en juin 2010 était supérieur de 7% par rapport à la même période de l'an dernier.

Les bureaux locaux des contributions ont ouvert leurs portes tous les jours ouvrables de juin de 9 à 15 heures pour aider les contribuables à remplir leur déclaration. En outre, les administrations communales ont organisé 1.400 permanences au cours desquelles les fonctionnaires du SPF Finances ont apporté leur aide et donné des informations. Les fonctionnaires du SPF ont également été présents pendant 27 jours dans 20 centres commerciaux pour aider les citoyens, précise encore le communiqué.

Le nombre de citoyens qui ont introduit leur déclaration directement par la voie électronique a, lui, augmenté de 194.300 (+28,4%). Par ailleurs, le nombre de personnes qui ont utilisé leur carte d'identité électronique a augmenté de 7,1%.

Le compteur du nombre de déclarations électroniques introduites par le biais de mandataires affiche actuellement 173.300, mais il leur reste encore jusqu'au 31 octobre 2010 pour introduire électroniquement les déclarations. Les contribuables peuvent introduire leur déclaration fiscale jusqu'au jeudi 15 juillet par le service en ligne Tax-on-web.

Le ministre conclut en soulignant que les chiffres montrent que l'objectif de 3 millions de déclarations rentrées via Tax-on-web est réalisable. L'an dernier, 2.499.645 personnes ont eu recours au service en ligne pour introduire leur déclaration à l'impôt.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires