2 juin 1976 : la bataille des guichets se termine à Schaerbeek

02/06/16 à 08:55 - Mise à jour à 08:55

Source: Le Vif/l'express

Coup de tonnerre à la maison communale ! A l'aube, un commissaire spécial envoyé par le gouvernement débarque à Schaerbeek. En force, il entre dans le bâtiment et ordonne le retrait de panneaux d'affichage. Depuis des mois, ceux-ci sont au coeur d'une polémique locale, devenue nationale. Tout ça pour une histoire de... langues ! Surprenant ? Pas vraiment. Car en Belgique, rien n'échappe au linguistique.

Tout commence par une loi. La législation linguistique de 1963 impose le bilinguisme aux services administratifs bruxellois. Mais la loi ne plaît pas à tout le monde. En 1975, le bourgmestre FDF de Schaerbeek remplace les guichets bilingues du service de la population par des guichets unilingues. Quatre guichets sont prévus à l'attention des francophones, deux pour les habitants d'origine étrangère et un seul pour les Flamands... Plus pratique, cette manière de faire correspondrait mieux aux réalités démographiques...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires