2.000 manifestants contre le nucléaire à Tihange

11/03/13 à 11:40 - Mise à jour à 11:40

Source: Le Vif

Alors que les Japonais commémorent la catastrophe de Fukushima, ce dimanche quelque 2000 manifestants se sont rassemblés à Huy pour réclamer la fin du site nucléaire de Tihange.

2.000 manifestants contre le nucléaire à Tihange

© Belga

Environ 2.000 personnes se sont rassemblées afin de participer à une marche contre le nucléaire dimanche après-midi à Huy. Les manifestants ont réclamé la fermeture complète et immédiate du site nucléaire de Tihange. Rassemblés à l'initiative du collectif "Stop Tihange", les manifestants ont quitté le centre de Huy vers 14h et sont arrivés à 15h25 devant le site de la centrale nucléaire de Tihange.

"Depuis que le gouvernement a décidé de prolonger l'exploitation du réacteur de Tihange 1, il ne se passe pas un jour sans que les manquements du nucléaire en matière de sécurité ne fassent la une des journaux", ont fait savoir les organisateurs. "La soi-disant 'insécurité de l'approvisionnement énergétique' est en réalité artificiellement entretenue par Electrabel. En Belgique, les consommateurs particuliers continuent à payer l'énergie et en particulier le courant plus cher que dans les pays avoisinants."

Manifestation à Fessenheim

En France quelque 600 personnes, dont une majorité d'Allemands, ont également manifesté dimanche après-midi à la frontière franco-allemande à Chalampé (Haut-Rhin) pour demander la fermeture immédiate de la centrale nucléaire toute proche de Fessenheim, rapporte Le Monde sur son site internet. "Nous sommes ici pour rappeler que deux ans après Fukushima, Fessenheim est toujours là", a dit Gilles Barthe, du Comité pour la sauvegarde de Fessenheim et de la plaine du Rhin (CSFR).

En savoir plus sur:

Nos partenaires