1ère interception au-dessus de la Baltique quelques heures après le retour des F16 belges

06/09/17 à 11:47 - Mise à jour à 11:48

Source: Belga

(Belga) Les F16 belges ont procédé mardi à une première interception d'un avion non identifié au-dessus de la mer Baltique quelques heures après leur retour dans la région, selon un communiqué diffusé mercredi par la Défense.

"A peine quelques heures après la reprise de la mission Baltic Air Policing hier, les F16 belges sont passés à l'action. Les appareils, qui sont stationnés à la base aérienne d'Amari en Estonie, ont décollé hier pour une interception au-dessus de la Mer Baltique", selon ce communiqué. Un détachement belge composé de quatre avions de chasse F16 participe depuis le 5 septembre 2017 à la mission Baltic Air Policing (BAP) de l'Otan. Lors d'une cérémonie, les Belges ont officiellement repris le commandement du détachement espagnol. Les appareils belges participent à cette mission 24h/24, assurant l'intégrité de l'espace aérien de l'Otan. "A chaque moment de la journée, deux F16 sont prêts à décoller en moins de quinze minutes pour intercepter et escorter les avions non-identifiés qui risquent de survoler les États Baltiques. Ces appareils sont d'abord identifiés et puis escortés tant qu'ils sont présents dans l'espace aérien", indique le communiqué qui rappelle qu'il s'agit de la septième participation des F16 belges à cette mission de l'Otan. La dernière mission belge s'était achevée en avril 2016. Celle-ci vise à rassurer les alliés baltes face à leur voisin et ancien occupant russe. Des avions russes effectuent en général des vols de transit entre la Russie et l'enclave de Kaliningrad, une région considérée comme extrêmement militarisée, coincée entre la Pologne et la Lituanie. Il arrive que ces avions ne remettent pas de plan de vol et ne branchent pas leur transpondeur, un dispositif électronique permettant d'identifier un avion en vol. (Belga)

Nos partenaires