1er Mai: R. Vervoort lance un appel à l'unité des institutions communales et régionales

01/05/16 à 13:04 - Mise à jour à 13:04

Source: Belga

(Belga) Le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort (PS) a lancé dimanche un appel à l'unité des autorités communales et régionales bruxelloises, dans le contexte du terrorisme et d'un désamour pour la capitale à l'échelon fédéral.

1er Mai: R. Vervoort lance un appel à l'unité des institutions communales et régionales

1er Mai: R. Vervoort lance un appel à l'unité des institutions communales et régionales © BELGA

"Nous, Bruxelloises et Bruxellois, nous avons longtemps souffert d'une certaine indifférence, de l'inattention voire du désintérêt de la part des autorités du pays. Mais aujourd'hui, nous sommes face à un gouvernement fédéral où siègent en nombre des hommes qui n'aiment ni la Belgique ni Bruxelles. Comment dès lors voulez-vous, ne fut ce que leur faire entendre la nécessité pour une nation de prendre soin de sa capitale", a notamment dit le minisre-président bruxellois rendant une nouvelle fois hommage aux habitants, au personnel de la STIB et des services de secours pour leur comportement à la suite des attentats. Pour lui, les différentes autorités et institutions bruxelloises, doivent cesser de croire que chacune, dans leur fief, elles vont pouvoir tirer leur petite barque hors de la tempête. "Dans ce moment de désarroi, les Bruxelloises et les Bruxellois sont en droit d'exiger la plus grande cohérence de leurs autorités, qu'elles soient locales ou régionales: cohérence du projet, cohérence des actions, cohérence de la communication... Je voudrais insister ici sur la nécessité pour nos institutions de se montrer à la hauteur des événements. L'instant est trop grave, l'enjeu est trop important, pour que j'accepte que les débats actuels nourrissent le retour de polémiques et motifs historiques de dissensions, communautaires ou non", a-t-il insisté, invitant également les socialistes bruxellois à serrer les rangs dans ce contexte. (Belga)

Nos partenaires