1er Mai: les libéraux maintiennent le cap de leurs réformes socio-économiques

01/05/16 à 13:36 - Mise à jour à 13:36

Source: Belga

(Belga) Les libéraux ont maintenu dimanche le cap des réformes engagées par le gouvernement fédéral, en particulier celles annoncées dans le droit du travail qui ont provoqué le courroux syndical. "Notre droit du travail sera modernisé, adapté au 21e siècle", a lancé le président du MR, Olivier Chastel, à l'occasion du 1er mai fêté à Jodoigne.

1er Mai: les libéraux maintiennent le cap de leurs réformes socio-économiques

1er Mai: les libéraux maintiennent le cap de leurs réformes socio-économiques © BELGA

A l'occasion de son contrôle budgétaire, le gouvernement a annoncé diverses mesures dont l'annualisation du temps de travail, l'assouplissement du régime des heures supplémentaires ou la possibilité d'un don de jours de congé. "Ces mesures bénéficieront directement au travailleur", a assuré M. Chastel en mettant en avant la nécessité dans la société contemporaine de permettre aux travailleurs de travailler plus à certains moments et moins à d'autres, sans toucher à la moyenne de 38 heures par semaine. "Ces réformes renforcent la liberté et profitent autant aux employeurs qu'aux employés. Elles sont d'essence libérale et nous les soutenons pleinement parce qu'elles dynamisent l'emploi", a-t-il ajouté. A côté des réformes socio-économiques, la lutte contre le terrorisme et le radicalisme était au coeur des discours des libéraux francophones et de leurs collègues flamands, traditionnels invités de cette manifestation. Chaleureusement applaudi, le premier ministre Charles Michel a affirmé sa détermination dans ce combat. Il a aussi insisté sur la neutralité de l'Etat: "Dans une démocratie, la loi de l'homme prime toujours sur la loi de Dieu", a-t-il souligné. (Belga)

Nos partenaires