19% des Wallons prêts à voter pour la N-VA

09/09/16 à 10:04 - Mise à jour à 11:14

Source: La Libre

S'il y avait une circonscription unique pour l'ensemble du pays, près d'un Wallon sur cinq opterait pour la N-VA. C'est ce qui ressort d'un baromètre politique La Libre/RTBF/Dedicated.

19% des Wallons prêts à voter pour la N-VA

Bart De Wever © BELGA

Et si tous les Belges pouvaient voter pour les mêmes partis ? Il s'agit d'une des questions du baromètre politique La Libre/RTBF/Dedicated publié ce vendredi. Elle se base donc sur une circonscription fédérale unique pour l'ensemble du pays. Un peu plus de la moitié des sondés se disent d'ailleurs favorables à un tel système électoral, Bruxellois en tête. Si tel était le cas, deux formations politiques sortiraient du lot : le MR côté flamand et le SP.A côté wallon, partis frères des formations parmi les plus populaires de l'autre côté de la frontière linguistique. La N-VA, qui n'a pas de pendant côté francophone, récolterait quant à elle 19.1% des suffrages wallons, juste derrière l'Open VLD (19,5) et le SP.A (23%). A Bruxelles, c'est Groen qui arriverait en tête avec 20% des votes.

Vote des étrangers aux régionales : les Wallons les plus opposés

Sur la proposition du vote des étrangers aux élections régionales, la position des Belges semble plutôt claire : ils y sont pour la plupart opposés (54%). Notons que c'est en Wallonie que le "non" est le plus explicite, à 64%. Les Flamands (50% contre) et les Bruxellois (49% contre) sont plus divisés sur la question.

Fin du vote obligatoire : l'électorat divisé

En ce qui concerne une éventuelle fin du vote obligatoire en Belgique, les sondés sont clairement divisés : 49% sont pour la fin du vote obligatoire, tandis que 41% préfèrent garder le système actuel (les 10% restants sont sans avis). Pour ce débat, pas vraiment de différence régionale, les pourcentages étant sensiblement les mêmes en Wallonie, à Bruxelles et en Flandre.

Concernant le rapport de force entre les partis politiques, ce serait le MR qui tirerait le mieux son épingle du jeu en cas de vote non obligatoire. Il resterait leader, de loin, en Région bruxelloise et dépasserait, de peu, les socialistes en Région wallonne.

Nos partenaires