17 novembre 1964 : le jour où Léon Lambert se fit un prénom

17/11/16 à 10:00 - Mise à jour à 10:16

Source: Le Vif/l'express

L'OPA résonne comme un coup de tonnerre dans le ciel de la capitale. A l'époque, l'expression " offre publique d'achat " est encore pratiquement inconnue à Bruxelles. La pratique y est totalement inédite. C'est dire si l'attaque sur la Sofina marque les esprits. D'autant qu'elle est menée par un gamin à peine âgé de 36 ans. Un certain Léon Lambert.

Le jeune audacieux n'est pas n'importe qui. Il descend de Samuel Lambert, un juif originaire d'Alsace qui, au coeur du XIXe siècle, a débarqué à Anvers pour y ouvrir une agence de la banque Rothschild. Depuis, les Lambert se sont succédé, développant l'entreprise et traçant une lignée d'hommes qui comptent dans le petit establishment national. Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, la banque Lambert est un organisme sans doute fragile. Mais bien vite, elle s'impose comme une enseigne commerciale dynamique, relativement atypique dans l'univ...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires