150 agents supplémentaires pour la propreté de Bruxelles

05/06/15 à 14:47 - Mise à jour à 14:47

Source: Belga

Dans le cadre du plan propreté présenté en mars dernier, le gouvernement bruxellois a décidé récemment d'engager 150 agents supplémentaires (+25% des effectifs) affectés au nettoyage des rues de la capitale, a annoncé vendredi la secrétaire d'Etat en charge de la Propreté publique, Fadila Laanan.

150 agents supplémentaires pour la propreté de Bruxelles

© Belga

Objectif de la mesure: renforcer, dans une ville qui n'a pas toujours bonne réputation en la matière, la fréquence de nettoiement en voirie.Les agents renforceront le travail des 600 agents assurant un service quotidien de nettoiement au départ des 9 dépôts répartis sur le territoire de la capitale.

L'agence travaillera en collaboration avec Actiris pour tenter d'attirer du personnel féminin actuellement totalement absent des ces fonctions. Selon Mme Laanan (PS), Dix autres agents seront embauchés prochainement pour renforcer la sensibilisation à la propreté publique dans les écoles, dans les collectivités, et à l'occasion d'événements.

Coût de la mesure: 2,7 millions d'euros en 2015, 5,4 millions par an, en rythme de croisière. La secrétaire d'Etat a par ailleurs indiqué que dix des soixante personnes que le gouvernement bruxellois a prévu d'engager d'ici la fin de la législature pour renforcer la répression des actes de malpropreté avaient déjà rejoint les équipes en place.

D'après elle, l'objectif final est de doubler la fréquence de nettoiement d'ici 2019. Mme Laanan a enfin souligné que les subventions accordées aux communes en matière de propreté seraient doublées pour atteindre 10 millions d'euros par an d'ici 2019.

En savoir plus sur:

Nos partenaires