15 mois de prison avec sursis pour l'ex-présidente de l'aéroport de Charleroi et de la SNCB

26/06/13 à 10:39 - Mise à jour à 10:39

Source: Le Vif

Le tribunal correctionnel de Charleroi a reconnu Edmée De Groeve coupable de faux, détournements, escroquerie et abus de biens sociaux, ce mercredi, la condamnant à 15 mois de prison avec sursis durant 5 ans et 27.500 euros d'amende avec sursis pour la moitié. Elle devra également rembourser 24.348 euros à Brussels South Charleroi Airport (BSCA).

15 mois de prison avec sursis pour l'ex-présidente de l'aéroport de Charleroi et de la SNCB

© Image Globe

Edmée De Groeve, ex-présidente de BSCA, de la SNCB et de la Loterie Nationale avait sollicité l'acquittement des faits qui lui étaient reprochés, plaidant la négligence dans sa gestion journalière des institutions, elle qui était accaparée par les grands défis de ces sociétés publiques.

Le tribunal relève toutefois que la formation de la prévenue et ses qualités incontestables de dirigeante ne peuvent laisser croire à une telle négligence. Qu'au contraire, qu'une partie des frais remboursés simultanément par BSCA et la SNCB découlent d'une intention délictueuse de la part d'Edmée De Groeve, que les retraits en espèces avec la carte Visa de l'aéroport ne s'expliquent pas et que les "cadeaux de naissance" correspondent à celle de sa petite-fille.

Il apparaît également que le voyage de 10.000 euros relatif au vol inaugural vers Tenerife lui a permis d'inviter des amis, et non des relations commerciales de l'aéroport. Il en va de même pour les places au Grand Prix de Francorchamps et les frais de carburant qui servaient à alimenter les véhicules de proches. Enfin, le tribunal reconnaît que BSCA devait acheter du mobilier, mais que le montant de l'achat (100.000 euros) reste abusif.

La juge Lecollier a tenu compte du trouble social, des règles de société publiques bafouées pour satisfaire des intérêts privés et des conséquences financières pour chaque citoyen. Outre sa condamnation et son amende avec sursis, Edmée De Groeve devra rembourser 24.348 euros à BSCA, constitué partie civile.

Nos partenaires